RECHERCHE 

.

---

 

 

 

MOULINEX


M. Blayau  étudie un rapprochement avec  Seb,  qui posait des problèmes de droit de la concurrence.

M. Blayau entame des négociations avec Brandt, dont l'actionnaire majoritaire, l'italien El-Fi a acquis 26,54 % de Moulinex.  Les principaux autres actionnaires de Moulinex sont Groupe Torelli, Suez Industrie et Francarep, représentant 18,8% du capital et 22,85 % des droits de vote.

Un projet de créer le troisième groupe mondial d'électroménager est affirmé.  Il se traduit par la fusion de Moulinex avec Brandt

Pierre Blayau avait milité pour un rapprochement par voie d'OPA . La valorisation de Brandt est alors estimée  à 1,3 milliard de francs, la participation  d'Elfi  au capital de Moulinex  700 millions de francs, soit un capital total de 2 milliards de francs. En contrepartie de l'apport des actions  de Brandt, 124 millions d'actions supplémentaires sont alors émises. 

Le 27 septembre 2000 le conseil d'administration approuve le projet de rapprochement entre EL Fi  SA, filiale à 100% de EL Fi Spa, et Moulinex. Le 6 octobre 2000 le CMF accorde une dérogation à l'obligation de déposer un projet d'offre publique.

Brandt détenant  26 % du capital de Moulinex  et compte tenu des 68 millions d'actions , 182 millions d'actions  sont émises. . Dès lors Brandt devient une filiale de Moulinex SA et dans le même temps le holding  Elfi , de par sa participation dans le capital de Moulinex,  contrôle 74 % du capital, soit 223 millions d'actions

Le processus de fusion est lancée en octobre 2000.  Le nombre de licenciements dans le plan passe de 1500 à 3000, Krups va être vendu, des emprunts bancaires supplémentaires sont contractés avec renforcement des garanties.

Le 22 décembre 2000  les actionnaires de Moulinex approuvent la  fusion  avec Brandt, via le groupe italien Elfi.  Il s'agit d'une fusion absorption de la société El.Fi. SA par la société Moulinex SA.  La fusion a été conçue sur une parité de 68 pour El.FI/Brandt et 32 pour Moulinex. A la suite de la fusion, El. Fi possède 74,3% du capital. Le nouveau groupe, avec une chiffre d'affaires de 17 milliards et plus de 20.000 salariés, se donne pour objectif, grâce à la taille atteinte, une augmentation significative de la rentabilité.   Brandt devient la filiale gros électroménager du nouvel ensemble

Crédit Lyonnais et Société Générale ont perçu respectivement 3,2 millions et 3 millions d'euros d'honoraires en tant que conseils. La Banque Rothschild obtient elle le 9 février 2001 1,8 million pour sa mission lors de la fusion.

Conseil d'administration

Dans le conseil d'administration  de Moulinex  SA présidé par Patrick Puy siègent 

 - Gilbert Torelli, Président de Finamex, Administrateur de Rallye SA

 - Pierre Dauzier, Administrateur de Henkel France, Les Editions Beauséjour

- Marc Olivier Laurent Associé Gérant de Rothschild & Cie Banque, Membre du Directoire de Francarep, Administrateur de Continental d'Entreprise, ABN AMRO Rothschild, Deutsche Immobilien Leasing (D.I.L France), Nord Est? Banque Bipop

-J érôme Calvet, Head of Corporate Finance for Continental Europe- Société Générale,

Mauro Grifi,

- Marcello Tajani,

- Georges Danton, Membre du Conseil de Surveillance de BF SA, SOGEMAB SA, SAINTHIMAT SA

- Yves René Nanot, PDG des Coments Français, Administrateur de Sidel, Italcementi, Imerys

- Yves Lyon Caen,  Président du Conseil de Surveillance de Sucres et Denrées, Administrateur de Beneteau

-Luigi Nocivelli,

- Francis Olivier, PDG de Sidel Participations Industriels, Président du Conseil d'administration de Sidel et Sidel Actis Services

 - Suez Industrie.

 

Elfi.Spa, le holding des frères Nocivelli, derniers propriétaires de  Moulinex -Brandt , déposera plainte contre X au tribunal de grande instance de Nanterre. Les Italiens se plaignent d'avoir été sciemment mal informés des comptes de Moulinex  avant la fusion de l'entreprise avec leur filiale Brandt. Lors du conseil d'administration du 22 décembre 2000, le dernier avant l'opération, Pierre Blayau a présenté aux Nocivelli des comptes qui s'arrêtaient à septembre. Or, dans l'électroménager, en raison de Noël, la fin de l'année est stratégique. Une fois aux commandes, après le départ de Pierre Blayau, les Italiens découvrent que les comptes du dernier trimestre 2000 étaient en fait catastrophiques.

Les Italiens auraient dû exiger des comptes plus frais, arrêtés au moment de l'acquisition mais ils n'ont pas osé. «On leur avait dit de ne pas poser de questions gênantes car les représentants des salariés étaient présents, raconte un proche des Nocivelli. Ils ont cru que le formalisme de la réunion était une différence culturelle avec les conseils italiens où les administrateurs se disputent. Ils ont compris trop tard que le conseil était tenu d'une main de fer.»

Léna Lutaud, Moulinex déballe ses petits secrets, Figaro Entreprises, 12 juillet 2004

 

 

 

Juste avant la fusion le 30 décembre 2000  785 millions de francs  sont remontés en dividende de Brandt vers Elfi

Pierre Blayau est remplacé à la présidence par Patrick Puy, ancien directeur général de Legrand. Il touche une indemnité de 2,17 millions d'euros, dont 1,37 million au titre d'une clause de non concurrence établie en décembre 2000.

Le nouveau groupe compte une trentaine d'usine dans le monde dont seize en France.. Dans la mesure où cette fusion met fin au plan Blayau, les syndicats se rallient à l'opération

 

Lors de la fusion Crédit Lyonnais et Société Générale ont perçu respectivement 3,2 millions et 3 millions d'euros en tant que conseils. La banque Rotschild pour sa part reçoit le 9 février 2001 1,8 million d'euros pour sa mission lors de la fusion.

GUIDE DE LA VIE DES AFFAIRES

 

LES SOCIETES

LES SECTEURS

LES ACTEURS

LES DOSSIERS

TABLE CHRONOLOGIQUE GENERALE

BIBLIOGRAPHIE

 

 

 

 

RECHERCHE

 

____   

 

 

 

Accueil GUIDE  DE LA FRANCE DES AFFAIRES   Accueil BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE