VIE DES AFFAIRES

FRANCOIS GONTIER


Accueil ] Remonter ] LES SOCIETES ] LES DOSSIERS ] LES ACTEURS ] LES SECTEURS ] BOURSE ET MARCHES FINANCIERS ] POLITIQUE ET LEGISLATION ] FRANCE ] INTERNATIONAL ] BIBLIOGRAPHIE ] TABLE CHRONOLOGIQUE GENERALE ]


RECHERCHE

   GUIDE  DE LA VIE  DES AFFAIRES

CORPORATE GOVERNANCE ET GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE | FINANCIARISATION DE L'ECONOMIE | MARCHES FINANCIERS | COMPTABILITE ET FINANCIARISATION | DATES MARQUANTES DE L'HISTOIRE DES MARCHES FINANCIERS | TECHNIQUES FINANCIERES ET INGENIERIE FINANCIERE | RESTRUCTURATIONS FINANCIERES | FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES | LES OPA | FINANCIERS


 
--

 

François Gontier est un exemple français de raider qui , alors qu'il est dans le début de sa trentaine, a fait parler de lui concernant Siparex, Strafor Facom, Cerus, Taittinger. Ses assauts ont été pendant plus de trois ans, le plus souvent conjugués à ceux de l'arbitragiste américain Guy Wyser-Pratte  Guy Wyser-Pratte  apporte 75 à 80 % des fonds. Michel Cicurel, à l'époque dirigeant de Cerus, évalue à une centaine de millions de francs la plus-value réalisée à l'occasion de leur aller-retour dans le capital de la holding de Carlo De Benedetti.

François Gontier et son associé Frédéric Doulcet, créent  Verneuil Finance  en 1994 qui s'émancipe de l'association avec Guy Wyser Pratte 

Gontier, intervient aussi par le biais d'une société cotée, Verneuil Participations (coquille reprise en 1997 à un autre raider, Hugues de Lasteyrie),mais il est loin de s'appliquer les règles de transparence qu'il prétend imposer aux autres. "On parle même d'argent de la mafia », plaisante-t-il  (Pascal Hénisse François Gontier, jeune loup dans le poulailler , 23/11/2000 ,  L'Expansion ." une des premières personnes à laquelle ont pensé les associés de Verneuil pour trouver des capitaux n'est autre que Michel Coencas. Hélas ! l'industriel, qui avait pris 20 % de Verneuil Finance peu après sa création, s'est vite retrouvé dans le collimateur de la justice et a préféré abandonner ses parts. Et puis, tout récemment encore, François Gontier est allé frapper à la porte d'Alain Mallart, un des hommes d'affaires rendus célèbres pour avoir laissé une ardoise substantielle au Crédit lyonnais et au CDR. Le calcul du risque serait-il moins important lorsqu'il s'agit de trouver des alliés ? C'est en connaissance de cause que François Gontier a entrepris sa démarche auprès d'Alain Mallart. Il l'aurait même bien vu à son conseil d'administration. C'est aussi en connaissance de cause qu'il s'est installé l'an dernier dans le fauteuil de Jean-François Hénin à la présidence d'Electricité et eaux de Madagascar (EEM), une holding dont les actifs sont aussi exotiques que le nom et dont il détient le tiers du capital. « On va encore dire que je suis proche de personnes au passé sulfureux   feint de s'offusquer François Gontier. « Il nous avait soumis quelques dossiers et avait pris une participation amicale dans EEM », se souvient l'ancien patron d'Altus Finance, qui se concentre aujourd'hui sur la recherche pétrolière, allié, pour les opérations cubaines, avec Gérard Bourgoin. Le fait que François Gontier ait pris le contrôle de Duc, la pépite du volailler en déconfiture, ne serait encore que pure coïncidence."

François Gontier va épauler Christian Cambier lors de l'assemblée générale d'Eurotunnel du 15 mai 2003  Il revendra ses actions et disparaitra du dossier.
 

 

 

 

 

Accueil | Remonter | LASTEYRIE | FRANCOIS GONTIER


 


 

--

 

Accueil GUIDE  DE LA VIE  DES AFFAIRES   Accueil  BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE