RECHERCHE 

.

---

 

 

 

 

INDEX DU DOSSIER EUROTUNNEL

 

La dette d'Eurotunnel est un financement structuré qui  résulte des modifications fondamentales apportées par des montages de 2001 et 2002 (les opérations FLF)  au financement structuré mis en place en 1998 lors de la restructuration de la dette qui avait substitué au financement  bancaire par les Prêteurs initiaux un financement d'instruments de dettes de nature variée et complexe. 

La restructuration de 1998 n'avait fait qu'aggraver la situation financière d'Eurotunnel, et la charge des intérêts était manifestement supérieure au cash flow disponible prévisible. Les instruments financiers qui étaient censés être des quasi-fonds propres ont été rachetés  par anticipation pour en assurer un paiement effectif alors même qu'Eurotunnel devait s'endetter pour éviter la cessation de paiements. Eurotunnel a ainsi multiplié des opérations financières ruineuses , avec la mise en place de nouveaux financements puis des refinancements . Toute cette ingénierie financière se situait dans une politique de refinancement perpétuel obérant les flux financiers futurs et privant l'action de toute valeur potentielle.

Une politique de communication axée sur les résultats commerciaux et sur la présentation de rachats de dette comme permettant prétendument le rétablissement de la situation financière d'Eurotunnel a permis de persuader en particulier les actionnaires historiques d'acheter des actions, permettant ainsi le paiement de créances dépassant très largement ce qui était supportable pour Eurotunnel.

La plupart des créanciers actuels ont acheté leurs créances sur le marché secondaire avec des décotes démontrant le caractère excessif de la dette.  Les créanciers imposent une gestion ruineuse.

Le poids de la dette qui résulte de la restructuration de la dette en 1998 et des montages ultérieur est insupportable. La restructuration de 1998 a en fait aggravé la situation financière et les montages ont augmenté le risque de liquidité.  Il est évident depuis 2003 qu'Eurotunnel fait  face à des échéances financières   qui imposent une restructuration de la dette. La dette est environ trois fois supérieure à la capacité de remboursement d'Eurotunnel et une négociation est en cours pour essayer d'obtenir un niveau d'endettement permettant la pérennité d'Eurotunnel.

La charge financière déjà payée par Eurotunnel et résultant des modalités du financement a été chiffrée en avril 2004 à 8,3 Mds €.  En effet non seulement Eurotunnel s'endette pour payer les intérêts, mais les créanciers épuisent les capacités de financement en fonds propres pour se faire rembourser leurs créances et hypothèquent de façon démesurée les flux financiers futurs. On voit à quel point le désastre financier pour les actionnaires est une manne financière pour les créanciers

LA CONSTITUTION INITIALE DE LA DETTE    LES CREDITS SYNDIQUES LE FINANCEMENT STRUCTURE  LES NOUVEAUX FINANCEMENTS  

LE NOUVEAU REFINANCEMENT STRUCTURE DU FINANCEMENT    LE POIDS DE LA DETTE   LE COUT DU FINANCEMENT

DESCRIPTION DE LA DETTE DANS LES COMPTES D'EUROTUNNEL

DESCRIPTION DE LA RESTRUCTURATION FINANCIERE DANS LES COMPTES

LE RISQUE DE LIQUIDITE    CONTINUITE D'EXPLOITATION  VALEUR DES ACTIFS

LES ACTIONNAIRES D'EUROTUNNEL ET LA RESTRUCTURATION FINANCIERE 


SCHEMA DE RESTRUCTURATION ET MONTANT DE LA DETTE    SCHEMA DE RESTRUCTURATION ET STRUCTURE DE LA DETTE   SCHEMA DE RESTRUCTURATION ET SERVICE DE LA DETTE


ENDETTEMENT

 

 

 

 

GUIDE DE LA VIE DES AFFAIRES

 

LES SOCIETES

LES SECTEURS

LES ACTEURS

LES DOSSIERS

TABLE CHRONOLOGIQUE GENERALE

BIBLIOGRAPHIE

 

 

 

 

RECHERCHE

 

____   

 

 

 

Accueil GUIDE  DE LA FRANCE DES AFFAIRES   Accueil BOURSILEX LE GUIDE DE LA BOURSE ET DE L'EPARGNE